OSE

sur photo de Fred Atax

OSE

Olivier Ose aime la minutie et la patience que la technique du pochoir exige. Il aime la bombe, l’objet, les couleurs, son utilisation. Le pochoir est l’alliance des deux. On ne visualise le résultat qu’à la toute dernière couche. Là tout se révèle. Cet instant est pour lui un grand moment d’angoisse mais aussi un grand moment de bonheur. Le pochoir lui permet de faire passer les émotions qu’il veut partager.