JM ROBERT

sur photo de Fred Atax

JM ROBERT

Jean-Maxime Robert commence la peinture très jeune en imitant les effets de patine, de salissure et de dégradation qu’il observe sur les façades d’immeubles. Après avoir réalisé des études dans les Métiers d’Arts en graphisme et décor où il a notamment appris les techniques professionnelles du trompe-l’œil, il fait ses expériences picturales, en s’inspirant de l’art urbain et des peintres de la fin du 20e  siècle. Progressivement, il élabore son propre style. Dans un graphisme incisif et percutant, il dessine façon pochoir des visages sur des fonds abstraits qui reprennent les effets dégradés, détériorés des murs urbains.

Photo de Fred Atax

JM Robert sur photo de Fred Atax

Photo de Fred Atax

JM Robert sur photo de Fred Atax